Isabelle Doumenc

  • Prochaines conférences :

    Jeudi 8 février 2018, Issy les Moulineaux, Espace Parents- Enfant, Centre Andrée Chédid, 60 avenue du Général Leclerc. 19H.
    "Perturbateurs endocriniens : comprendre leurs mécanismes sur notre organisme, apprendre à les éviter dans son quotidien, aider son organisme à les éliminer."

    Vendredi 9 février, Rennes, Salon Respire la Vie, 15h30 :
    "Alimentation anti-cholestérol"
    Samedi 10 février, Rennes, Salon Respire la Vie, 12H " le Réflexe médicaments, c'est fini ou comment se soigner naturellement pour nombre de maux du quotidien".
  • Livres

    Les perturbateurs endocriniens, une bombe à retardement pour nos enfants, Edition Larousse,  29 mars 2017.

    Peut-on se protéger des perturbateurs endocriniens ?

    C’est l’ objectif de ce livre,  tant que les législations européennes n’interdiront pas ces polluants, mieux vaut savoir s’en protéger, dès le projet de conception, pour les 2 parents, puis ensuite, appliquer les bons réflexes, pour soi et ses enfants tout au long de sa vie. Le livre vous guide, pas à pas, dans votre quotidien. Salle de bain, cuisine, air intérieur, chambre des enfants, décoration, textile, matériel pour bébé, etc.  Où sont cachées ces molécules invisibles ? Comment les éviter au maximum ? Par quoi les remplacer ? Les labels bio sont-ils tous protecteurs ? Peut-on aider notre corps à éliminer certains de ces polluants ?

    Le livre permet de repérer, dans chaque action du quotidien les gestes et produits à éviter, et propose des solutions simples de remplacement. Sont passés en revue :

    • Les cosmétiques et tous les produits de la salle de bain, avec une étude détaillée des différents labels bios pour savoir repérer les plus protecteurs, et des solutions simples pour en fabriquer soi-même,
    • La pollution de l’air intérieur, les polluants comme les retardateurs de flammes bromés qui perturbent la thyroïde polluent nos airs intérieurs. Ou les trouve t-on ? peut-on les éviter ? Comment rendre son air intérieur plus sain ? Que faut-il utiliser pour le ménage ?
    • L’alimentation, sur quels aliments faut-il faire l’effort de prendre du bio ? Tous les labels bios se valent-ils ? De quoi nous protègent-ils ? Quelle eau faut-il boire ? quels contenants alimentaires sont à bannir ?
    • Les travaux dans la maison, la préparation de la chambre de bébé, et tout ce que vous lui achèterez : vêtements, biberons, couches, jouets, peluches, mobile etc. Vous trouverez des informations précises pour vous guider dans vos choix.
    • Un dernier chapitre pour comprendre comment notre organisme élimine (plus ou moins facilement) certains de ces polluants et des solutions pour l’aider à y parvenir le mieux possible.

    Quels sont les risques pour la santé ?

    Depuis quelques années, les études scientifiques ont confirmé l’imprégnation généralisée de la population et surtout celle des femmes enceintes aux perturbateurs endocriniens, polluants omniprésents dans notre quotidien. Le consensus scientifique a montré que ces cocktails de chimie parasitent nos hormones et perturbent l’expression des gènes qui en dépendent.  Ils augmentent le risque d’avoir une maladie chronique dans l’enfance mais aussi à l’âge adulte : obésité, diabète, cancer du sein et de la prostate, troubles du comportement (hyperactivité, déficit d’attention, autisme…), baisse du QI, troubles de la reproduction

    Plus d’infos sur le  livre,  lisez ce papier  et/ou  cette interview sur le site de l’ASEF, association de professionnels de la santé dont la mission est d’informer sur l’impact des polluants sur la santé et surtout de donner des conseils pour les éviter.

    Le Réseau Environnement Santé, RES, association qui alerte depuis des années sur les problèmes de pollution pour la santé et a déjà permis des décisions gouvernementales d’interdiction de polluants, notamment le BPA, lance une pétition, avec une proposition de loi de santé environnementale. Pour accéder à la pétition et à la proposition de loi, c’est  ICI.

     

    Les dérèglements de la thyroïde, c’est fini !  Édition Jouvence, février 2017.

    Et si c’était la thyroïde ? Vous êtes vous posés la question si vous souffrez de fatigue anormale, troubles de la mémoire, état dépressif amplifié, transpiration excessive, perte ou prise de poids rapide, peau jaunâtre, impression d’être gonflée sur le visage et tout le corps, constipation ou diarrhée inédite ou perte de cheveux excessive ? Ces symptômes font partie du tableau d’une thyroïde déréglée. Cette glande hormonale joue le rôle de tour de contrôle et régule l’intensité de différentes fonctions du corps : cœur, cerveau, croissance, consommation des graisses, des sucres, etc…

    Elle est donc essentielle, mais fragile ! Le stress, l’avancée en âge, la ménopause, certains polluants perturbateurs endocriniens et une mauvaise alimentation peuvent la dérégler.

    STOP ! Il est possible de prévenir les dérèglements de la thyroïde en agissant sur différents facteurs : La nutrition, la stabilité émotionnelle et l’élimination de certains polluants perturbateurs endocriniens qui entravent son fonctionnement.
    La nutrition, un facteur payant. L’iode est primordiale pour la fabrication des hormones thyroïdiennes, mais d’autres nutriments sont des co-facteurs indispensables : sélénium, zinc, fer, certaines vitamines B, des acides gras essentiels et des composants de protéines. Une fois votre assiette remplie de tous ces nutriments, vous pourrez agir en améliorant le fonctionnement de votre foie et de votre intestin qui ont un rôle sur l’assimilation des nutriments mais aussi sur l’activation des hormones thyroïdiennes. Si vous êtes en hypothyroïdie et déjà sous médicament, mais avec des symptômes qui diminuent votre qualité de vie ( fatigue, palpitations, mauvaise digestion, peau sèche), là aussi les facteurs nutritionnels sont important pour rééquilibrer votre thyroïde et avoir le dosage le plus approprié de médicament.

    L’éviction des perturbateurs endocriniens essentielle pour la grossesse : phtalates, triclosan, PCB, métaux lourds, PDBE, ces polluants agissent comme des perturbateurs endocriniens en empêchant la bonne fabrication des hormones thyroïdiennes. In utéro, le bébé dépend de vos hormones thyroïdiennes les 4 premiers mois, et ensuite fabrique les siennes à partir de votre quantité d’iode. Ces hormones thyroïdiennes sont responsables des futures capacités intellectuelles de votre enfant.

    La gestion du stress, en introduisant dans son quotidien des pratiques pour en limiter les impacts sur la physiologie du corps. La thyroïde est une glande très sensible qui a besoin d’harmonie et déteste les à coups émotionnels. Elle se partage des nutriments essentiels avec les hormones du stress qui se serviront en premier au détriment de la thyroïde.

    Cet ouvrage vous offre les clés pour comprendre cette glande essentielle et les moyens d’action pour en prendre soin. Il contient tous les conseils pour : décrypter les bilans sanguins, modifier votre alimentation, avoir une meilleure digestion, et agir sur les facteurs de risque : grossesse, stress, ménopause et avancée en âge.

    2 fiches pratiques en fin d’ouvrage récapitulent les conseils nécessaires si vous êtes en hypo ou en hyperthryoïdie. Les conseils sont aussi valables si vous êtes déjà médicamentés.

    Le Réflexe médicament, c’est fini ! Édition Jouvence, avril 2016.

    Ce livre est un guide pratique qui regroupe de nombreux  conseils par chapitres thématiques : nez, gorge, oreilles / Maux de tête et migraines / Maux de ventre / Anxiété, dépression, troubles du sommeil / Spécifiquement féminin / Problèmes de peau / Douleurs articulaires et musculaires.

    Nos boites à pharmacie regorgent de médicaments. Les Français sont parmi les plus gros consommateurs en Europe, notamment dans 2 catégories : antibiotiques et anxiolytiques. Les médicaments sont indispensables dans les cas d’urgence et nombre de pathologies graves. Mais nous avons tendance à en abuser et à les consommer pendant trop longtemps. En oubliant qu’il s’agit de substances chimiques qui peuvent modifier le fonctionnement de notre organisme et dont certains, consommés en excès peuvent se révéler dangereux pour notre santé.

    Vous êtes de plus en nombreux à vouloir vous en passer. Vous découvrirez à travers ce guide comment faire en respectant des étapes. Pourquoi des étapes ? Prendre un médicament est une routine rassurante dont il va falloir apprendre à sortir. Le médicament fait disparaître votre symptôme mais ne travaille pas sur les causes. Les solutions naturelles proposées ici agissent sur les causes en les améliorant progressivement.

    Pour chaque thématique, les chapitres vous permettent de trouver les clés suivantes :

    • Les médicaments habituellement utilisés et les vigilances pour la santé à avoir,
    • Des actions immédiates pour sortir d’une crise,
    • Des actions au long terme pour renforcer votre terrain et tomber moins souvent malade.

    Bonnes  lectures !

    Isabelle Doumenc, Naturopathe à Issy les Moulineaux.