Isabelle Doumenc

  • Ou trouver …
    …de la vitamine c ? dans la majorité des fruits et légumes crus à consommer dans les 2 ou 3 jours après la cueillette. Plus particulièrement dans le cassis, le persil, la mâche, le cresson ou le kiwi.

    …du zinc ? dans les poissons, viandes et céréales complètes.

    ….du magnésium ? dans le riz complet, pain complet, fruits secs, légumes secs, amandes, noisettes, noix...
  • MICRO-NUTRITION

    L’ alimentation qui apporte ce qu’il faut à notre organisme est basée sur quelques règles simples :
    – la plus variée et diversifiée possible,
    – cuisinée à partir d’ aliments vrais, bruts et pas issus de la filière ultra transformée de l’industrie agroalimentaire,
    la plus végétale possible c’est à dire faisant la part belle aux légumes, légumineuses, fruits tout en laissant une place aux viandes, poissons, oeufs, fromages.
    – petit bonus, si vous pouvez consommez des aliments bio, ils contiendront moins de pesticides et plus d’anti oxydants,
    – Si en plus vous prenez le temps de bien mâcher, vous améliorerez l’absorption et l’assimilation  de ce que contiennent les aliments, par votre organisme, sans parler de la diminution d’inconforts digestifs comme des ballonnements.

    En se nourrissant ainsi, nous apportons à notre organisme 2 grandes familles d’ éléments indispensables pour son fonctionnement, les macro nutriments et  les micro nutriments :

    • Les macro-nutriments fournissent énergie et force : ce sont les lipides, glucides et protéines.
    • Les micro-nutriments ont un rôle indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble des métabolismes de l’organisme : ce sont les vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels….

    De nombreuses études montrent que nous sommes souvent déficitaires en minéraux, oligo éléments et certaines vitamines (études SUVIMAX, OBEPI, INCA). L’alimentation d’aujourd’hui ne nous apporte pas toujours les micronutriments dont nous avons besoin. En cause : des sols appauvris en minéraux, les pesticides et additifs qui réduisent ou détruisent la contenance en vitamines, le stockage des fruits et légumes qui font perdre les micro-nutriments dès le 2ème jour, la cuisson qui en fait disparaître aussi.

    Nos métabolismes et nos besoins diffèrent d’une personne à l’autre, et selon le contexte de chacun : projet de conception, maladie infllammatoire chronique, pathologies hivernales récurrentes, douleurs articulaires, terrain de maladie cardio-vasculaire…

    L’état de vos besoins en fonction de votre motif de visite sera vérifié lors de votre rendez-vous en se basant sur  :

    • La diversification et la nature de votre alimentation, et la manière dont vous la consommez.
    • Le fonctionnement du digestif et l’équilibre du microbiote qui favorise l’assimilation des nutriments. Le microbiote (ou flore intestinale) participe également à la digestion et à la régulation du transit, entretient le bon état de la muqueuse intestinale et participe au maintien des défenses naturelles.
    • un bilan biologique pour vérifier le niveau de certains éléments.

    Pour en savoir plus sur les nutriments nécessaires à une bonne thyroïde, lisez « Les dérèglements de la thyroïde, c’est fini ! », Jouvence 2017.

    Plus d’infos dans la rubrique Livres.