Isabelle Doumenc

Fémininbio, des conseils pour se protéger des perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens  nous polluent par l’air, par l’ingestion d’eau ou d’aliments, ou bien par la peau. Ces molécules imitent les hormones et donnent ainsi de fausses informations à notre système hormonal. Ce système régule quantité de phénomènes physiologiques dans notre corps, entre autres la croissance, le sommeil, la libido, la température corporelle ou encore la faim. Ces perturbations posent problème car elles participent à déclencher des maladies comme les cancers du sein, des testicules, des ovaires, de la prostate, mais aussi l’obésité, l’infertilité et la baisse du quotient intellectuel. Pour aller plus loin et voir comment s’en protéger, lisez l’article que j’ai écrit pour le journal Fémininbio,  désormais accessible en ligne.